Découvrez nos autres sites : La Boutique - Vignobles Larose - Larose Trintaudon - Larose Perganson
  • en
  • fr
Vignobles de larose
Partager cette page

Partagez cette page sur les réseaux :

email
CHÂTEAU ARNAULD 2016

Château Arnauld Haut Médoc

2016
Changer de millésime

Dégustation

Couleur pourpre très intense. Les arômes de fruits noirs, de réglisse et de violette côtoient de subtiles notes de vanille et de muscade. La bouche est immense, onctueuse et charpentée à la fois. Une vraie dimension et un magnifique équilibre avec une finale longue et veloutée, sur le fruit. Les premières dégustations en barriques nous incitent à dire que nous ne sommes pas loin des meilleurs millésimes de château Arnauld.

Appellation :

Haut Médoc - Cru Bourgeois

Origine :

Taille médocaine à deux bras Labours traditionnels avec chaussage et déchaussage des pieds au printemps puis travail à plat du sol Ebourgeonnage, effeuillage manuel côté soleil levant et éclaircissage pour déterminer la charge de raisin par souche Rendement : 38 hls/ha

Couleur :

Rouge

Température de service :

18°C

Terroir :

- 17,2 hectares de vignes - Sols : Graves gunziennes profondes du quaternaire sur le plateau d’Arcins, à proximité de l’estuaire de la Gironde qui tempère le climat. - Densité de la plantation : 10 000 pieds par hectare. - Age moyen des vignes: 40 ans

Climat :

Un premier semestre très arrosé puisque la propriété a enregistré plus de 700 mms de pluie entre janvier et fin juin. Ces conditions extrêmement humides ont fait craindre le pire en matière de maladies cryptogamiques et notamment le mildiou qui a pu, sur certains endroits, provoquer des pertes de récoltes significatives. Par chance, la floraison s’est correctement passée, grâce à un court intermède de la pluie, et de manière assez homogène surtout pour les merlots. Très heureusement, à partir de fin juin le temps s’est mis au beau fixe avec un ensoleillement de tous les instants et des températures chaudes favorisant l’arrêt des contaminations de mildiou. Nous ne doutions pas que ce type de temps allait durer jusqu’à mi-septembre provoquant un stress hydrique important au niveau du vignoble notamment au niveau des jeunes vignes (3 à 6 ans) sur sols de graves profondes rappelant quelque peu le millésime 2003 voire 1976.

Cépages :

- 70% Cabernet Sauvignon qui offre de la structure, des parfums et du fruit
- 20% Merlot qui offre de la rondeur et du gras
- 10% de Petit Verdot qui offre de la couleur,
de la structure et de la fraicheur.

ASSEMBLAGE :
- 35% Cabernet Sauvignon
- 55% Merlot
- 10% de Petit Verdot

Récoltes :

du 27 septembre au 20 octobre

Notes & récompenses

JAMES SUCKLING : 93-94/100  Full body, chewy tannins and a fresh finish. (mars 2016) WINE ADVOCATE/NEIL MARTIN : 90-92/100 NEIL MARTIN-VINOUS : 88+/100 The 2016 Arnauld feels a little pushed and overdone on the nose, detracting from the delineation. The palate is medium-bodied with supple tannin, quite sorbet-like with vibrant red fruit towards the finish. If the aromatics can gain more refinement then this will deserve a higher score, because the palate is pretty. Tasted at the Cru Bourgeois tasting in London. JANCIS ROBINSON : 16,5+/20  Bright crimson still with some purple. Light stony nose. Lovely round texture with sufficientacidity and tannin underneath. Very fresh but not skinny. A success. LE POINT : 14,5/20 (19 mai 2016) DECANTER : 90/100 JEAN MARC QUARIN : 94/100 (Primeurs 2016)   Le meilleur jamais fait. Couleur sombre, intense et belle. Nez intense, fin, fruité et mûr. Il est à la fois suave, frais, subtil et noble. Moelleux à l’attaque, fondant au développement, particulièrement parfumé en milieu de bouche, avec du goût, ce vin caressant et velouté s’envole en finale sur un grain de tanin fin. Incroyable succès pour un Haut Médoc. TERRE de Vins : 16/20 Médaille d'Argent Concours Agricole de Paris 2018 CHRIS KISSACK : 89/100 I get coffee, toast and medicinal cherry fruit on the nose here, with some smoky, hung-game notes presumably coming through from the oak. The palate carries the same brooding character, with a texture that feels a little on the soft and supple side, lagging behind the oak somewhat, with some confident grippy tannins beneath. That roasted-toasted oak character seems all pervasive, with a matchsticky exacerbation, so this will need some time to come together.

Concours des Grands Vins de France à Macon 2019 : Médaille d’Or

Découvrez notre boutique